Cocorico
Cocorico : Règles et textes

Thème 21 : L’accord du participe passé

21.2 Le participe passé des verbes d’état et les participes passés employés comme adjectifs

Cocorico

Conjugué à un temps composé, le verbe est constitué de deux mots :
l’auxiliaire être ou avoir suivi du participe passé (p.p.) du verbe conjugué.

Avec être, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe.

Avec avoir, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le C.O.D. du verbe, si celui-ci est situé AVANT le verbe.

Les participes passés employés comme adjectifs

Lorsque le participe passé (p.p.) est employé comme adjectif, il s’accorde en genre et en nombre avec le sujet ou avec le NOM auquel il se rapporte. En effet, ce participe passé peut être attribut du sujet lorsqu’il est précédé d’un verbe d’état, ou épithète s’il qualifie directement un nom.

Les verbes d’état ou verbes de changement d’état

Les verbes d’état ou de changement d’état comme être, paraître, sembler, demeurer, devenir, rester, ainsi que la locution verbale avoir l’air, n’ont pas de complément d’objet direct (C.O.D.) ni de complément d’objet indirect (C.O.I.), mais un attribut du sujet. Ils peuvent être suivis d’un complément circonstanciel.

Demeurer, devenir et rester se conjuguent avec l’auxiliaire être et leur participe passé s’accorde donc avec le sujet :

Être, paraître, sembler et avoir l’air se conjuguent en revanche avec l’auxiliaire avoir. Leur p.p. ne s’accorde ainsi ni avec le sujet ni avec le C.O.D puisqu’il n’y en a pas. On trouve donc les formes suivantes :

Cependant, le p.p. employé comme adjectif qui peut suivre ces verbes doit être accordé avec le sujet :