Cocorico : Règles et textes
Lernnetz24 - Startseite

Thème 8 : La conjugaison des verbes au mode subjonctif

8.4 Le subjonctif passé

Cocorico

On forme le subjonctif passé à l’aide :

des auxiliaires avoir ou être au subjonctif présent suivis du participe passé du verbe conjugué.

Avoir et Être au subjonctif présent
(que) j’aie(que) je sois
tu aiestu sois
il aitil soit
nous ayonsnous soyons
vous ayezvous soyez
ils aientils soient

S’agissant d’un temps composé, il faut se demander si on peut accorder ou non le participe passé en genre et en nombre avec le sujet ou avec le COD (complément d’objet direct) selon l’auxiliaire et en fonction de la présence et de la position du COD.
Les principales règles d’accord à connaître absolument sont les suivantes :

Le participe passé employé avec être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe :

Le participe passé employé avec avoir sans COD reste invariable :

Dans le cas de la phrase « Je ne pense pas qu’elle ait accepté. », le COD est tout simplement inexprimé.
Il existe cependant des verbes que l’on ne trouve jamais accompagnés d’un COD. Conjugués avec l’auxiliaire avoir, leur participe passé reste invariable. Ce sont les verbes intransitifs tels que : aboyer, agir, amerrir, tricher, etc. Les verbes dits impersonnels qui ont pour sujet « il » comme : pleuvoir, venter, neiger, falloir, etc. présentent cette même particularité. Les verbes intransitifs n’ont ni COD ni COI (complément d’objet indirect). Il existe en outre des verbes transitifs indirects comme obéir, désobéir, accéder, acquiescer, appartenir, etc. Ils ne s’accordent pas non plus, car ils n’ont pas de COD mais un COI.

À savoir :

Le participe passé des verbes transitifs indirects, intransitifs et impersonnels reste invariable.
Notez que certains verbes peuvent être transitifs (être construits avec un COD ou un COI) ou intransitifs (être construits sans COD ni COI) selon leur sens dans le contexte donné.

Attention :

Le participe passé employé avec avoir s’accorde en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le participe passé.

Le COD est placé après le participe passé, « accepté » reste invariable.

Le COD est placé avant le participe passé, « l’ » correspond à « la proposition » (féminin singulier) d’où l’ajout de la marque du féminin singulier sur le participe passé « acceptée ».

Remarque importante :

Comme les phrases dictées sont indépendantes les unes des autres, vous ne pourrez parfois pas déterminer le genre du pronom sujet ou COD situé avant le verbe sans indications apportées par le contexte. Si tel est le cas, vous pouvez accorder le participe passé comme vous le souhaitez. M. Cocorico ne comptera pas pour faux l’accord tout à fait possible, mais non choisi dans le texte de la dictée affiché à l’écran. Vous pouvez écrire par exemple : Je ne crois pas que Lucie les ait rangées. Ou bien : Je ne crois pas que Lucie les ait rangés. On ne sait pas à quoi correspond le pronom « les ». S’agit-il de classeurs, de boîtes ? Les accords masculin pluriel et féminin pluriel sont ici tous deux acceptables. Libre à vous d’en choisir un. L’ambiguïté se présente également dans le cas des pronoms sujets je, tu, on, nous et vous. On peut écrire : Je ne crois pas que tu sois parti. Ou bien : Je ne crois pas que tu sois partie, si le contexte ne permet pas de déterminer avec certitude le genre du pronom « tu ».

Classification des dictées :

Les dictées de phrases proposées contiennent des verbes conjugués au subjonctif passé et sont réparties de la façon suivante :

  1. Verbes conjugués avec l’auxiliaire être : Dictée de phrases 1
  2. Verbes conjugués avec l’auxiliaire avoir (avec un COD situé après le verbe et sans COD) : Dictée de phrases 2
  3. Verbes conjugués avec l’auxiliaire avoir (avec un COD situé avant le verbe) : Dictée de phrases 3
Aperçu des thèmes | Retourner au thème | Lire la première dictée